mardi 6 juillet 2010

TALILY - TALIKE GELLE - CONTE



Si vous aimez le voyage et la decouverte, partez à Madagascar.
visitez ce blog:
http://madagscar.blogspot.com/ , c'est vraiment genial...

Talike au festival de Joinvilles 2007 (St-Denis La Réunion)

Joinville 2007


Joinville 2007



Talike à l'Ecole La Gaieté à Yaoundé (Festmoc 2007)


Festmoc 2007 (Festival les moments contes)


Talike au Festmoc 2007 (Ecole la Gaiété à Yaoundé)



TALIKE TALILY

Depuis l’enfance, le Beko fait partie de la vie quotidienne de Talike.
Elle grandit entre le Beko de sa mère et le Talily (conte) de sa grand-mère et le son de l’accordéon de son père.
Dans sa famille, la communication, le dialogue, le partage, l’amour et le respect sont des valeurs très importants.
Tous le soirs, toute la famille se réuni pour partager la musique, le chant, le conte dans le bon humeur.
Très jeune, à Ifotake, son village, elle découvre une autre manière de communication et se rend compte de sa préférence musicale. Le Beko, (un conte oral traditionnel qui a pour fonction d’apaiser l’esprit et de guérir les maux de l’âme), chant traditionnel des griots du peuple des épines à l’extrême sud de Madagascar.
En devenant conteuse et chanteuse de Beko elle-même, elle perpétue en quelque sorte cette devise et tradition familiale.
Elle conte pour les enfants, les adolescents et les adultes et ou tous publics selon les lieux et les contextes.
Ses contes sont d’origine Malgache ; Des contes de la forêt et du village de sa grand mère, des histoires personnelles, vue, vécue ou entendue ; sont joués dans des écoles, des centres culturels, des bibliothèques, des salles de spectacles, des manifestations festivalières ou en plein air. Talike exprime à travers le conte et le chant tout ce qu’elle ressent, ses émotions, sa joie de vivre, ses larmes, ses rires, ses révoltes.
Elle raconte ce qu’elle voit, conte ce qu’elle entend. Ses contes sont dits et chantés en même temps. Elle utilise des chants mélodieux pour raconter des histoires et des instruments tels que langoro (tambour de guerre malgache) et le katsa (instrument fabriqué à partir d’une boîte de conserve) pour soutenir sa voix.
A travers le chant et la danse, elle raconte des histoires qui parlent de la vie, la mort, l’amour, la rivalité, etc.
Elle passe facilement du chant à la parole, de la parole au chant ou du rire aux larmes. Elle emmène le public à découvrir un univers de partage, de dialogue, de la joie de vivre et de respect.
Elle incite petit à petit les spectateurs à prendre part dans l’histoire qu’elle raconte jusqu’à devenir eux même des acteurs du moment. On assiste donc à un spectacle total et fortement participatif.
Sa bonne humeur et sa joie de vivre sont contagieuses.

PARTICIPATION A DES FESTIVALS de CONTES

Festival YELEEN AU BURKINA FASO EN 2004
Festival de Contes de Joinville, 2005 Ile de La Réunion
Festival les moments Contes « FESTMOC » au CAMEROUN 2006
Festival internacional « Un torrent de contes » en Espagne Mai 2007
Festival »Paroles d’Estér’Ailes 2007 » du 03 au 09 Juin 2007 à Fréjus FRANCE
Elle a aussi jouée dans plusieurs lieux dans différents pays.


PARTICIPATION prochaine AUX FESTIVALS de CONTES
Festival de Contes de Joinville du15 au 20 Octobre 2007. Île de la Réunion
Festival les moments contes"FESTMOC" du 06 au 15 Novembre2007 au Cameroun

Talike anime des stages de:
*Chant populaire, polyphonique et de percussion vocale. Elle donne une occasion de tenter des improvisations des harmonies tonales, ou encore sur des idées rythmiques des chants de la forêt et d’exprimer le chant avec tout le corps.
Le Goleke (Gouléké) et le Gagnaoke (Guagnàoké). Ce sont des chants de la forêt, entre le chant des pygmées et le chant Tyrolien.
Elle utilise également la technique du Rimotse (Rimoutsé). Il s’agit d’un raclement de gorge qui donne un son de percussion vocale.
Le but est de s'exprimer et de mettre des paroles en melodies.

*Danses traditionnelles Malagasy telles que le Banaïke, le Tsinjabe, le Mangononoke, le Tsotsoboke et tsimoniny etc.…
Elle s’adresse à tout public (enfants, jeunes, adultes) sans restriction, avec ou sans formation musicale.

5 commentaires:

Lalao a dit…

Slt vraiment c’est fantastique, ton blog est trop fort, j’ai enfin trouvé sur le net des infos aussi bien faites sur la culture Antandroy c’est authentique, je connaît très bien ce peuple et leurs coutumes et tout est dit, c’est tout juste si je me croyais a Bekyl (nostalgie), merci beaucoup et encore bravo, j’ai moi aussi un petit blog pour mes moment de nostalgie et ne pas oublier, est ce que je peux mettre un lien vers ton blog ? voilà l’adresse http://madagscar.blogspot.com/, bonne continuation.

Mass a dit…

salut Talike J'ai bien aimé le blog coucou d'un conteur de Dakar qui t'aime bien

stef.marceau1 a dit…

Bonjour TALIKE,
Nous t'avons rencontré (Stéphane et Amélie) à Givry en Bourgogne, lors d'un concert que tu as éffectué le vendredi soir 24 juillet à la Billebaude (cave à bières). Nous avons vécu un moment magique grace à ta jolie voix et la joie que tu transmets à ton public.
Merci pour ce moment de vrai bonheur, nous avons vraiment fait le voyage avec toi dans ton pays.
Un moment très intense, riche en émotions et authentique, comme nous les aimons.
Après ton concert, nous avons pu discuter avec toi et là encore un moment de pur bonheur...
Un grand merci pour ce voyage et si nous allons à Madagascar, nous avons bien retenue d'aller voir de ta part Patrick GELLE.
Enormes bisous,

Stéphane et Amélie.

stef.marceau1 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
stef.marceau1 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.